Chapiteau sculpté en ronde-bosse à décor de Maures

Italie du sud, XIII siècle
Pierre

H 35 x L 43 cm

Les quatre têtes de Maures aux corps stylisés sortent des volutes et des feuilles d’acanthe. Le style est proche d’autres sculptures réalisées par des artistes des Pouilles travaillant à la cour de Federico II ce qui permet de le comparer avec des œuvres conservés à Capua, Troia, Matera et de dater le chapiteau au milieu du XIII siècle. Le sujet, la représentation de quatre maures aux lèvres charnues et aux cheveux frisés et tressés est certainement insolite au Moyen-Âge. Jusqu’au XIII siècle, l’Afrique est à peu près inconnue, associée à un imaginaire à la fois étrange, inquiétant et merveilleux. Les Maures sculptés sur les quatre faces du chapiteau sont autant intéressants d’un point de vue stylistique, à la fois réaliste et stylisé, ainsi que pour leur iconographie insolite.